Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le comité central d'entreprise (CCE) de la chaîne France 3, touchée mardi par une grève de vingt-quatre heures, a adopté une motion qui demande à la direction "un projet de développement". Selon le texte de cette motion, adoptée par 9 voix contre 6 et dont le texte a été transmis à l'AFP, les élus "demandent à la direction générale de présenter un projet de développement assorti d'objectifs précis et financés, décliné en région, garantissant les moyens nécessaires à la mise en oeuvre de ses objectifs et à la qualité de l'antenne". Cette motion, notent les élus, a été adoptée mardi "alors que l'ensemble des personnels sont en grève pour exprimer leur ras-le-bol et leur inquiétude. La plupart des journaux de France 3 ont été remplacés mardi par le journal de France 3 Satellite pour les informations régionales et par un tout en images pour les éditions nationales. Selon un porte-parole de France 3, les grévistes protestaient contre le projet d'entreprise "Horizon 2008". Lors du CCE, la direction de France 3 avait indiqué que "Horizon 2008" "vise au doublement de l'offre régionale", à "l'amélioration de l'offre nationale et au renforcement des procédures de décentralisation". Ce projet devait être financé par la redevance, la publicité, les gains de synergies et les partenariats. Les élus CGT du CCE estiment que ce projet, "qui affiche un doublement des programmes régionaux en quatre ans", "ne comporte aucune garantie de financement pluriannuel malgré un contrat d'objectifs et de moyens signé entre l'Etat et France Télévisions, qui prévoyait 3,2 à 3,7% d'augmentation sur cinq ans". Ils demandent "le retrait de ce projet suicidaire pour France 3 et lourd de menaces pour le service public" et "exigent son remplacement par un véritable plan d'entreprise". Le Syndicat national des journalistes de France 3 dénonce dans un communiqué un "va et vient stérile" entre la direction générale et les directions régionales, pour "allonger le temps d'antenne sans moyens supplémentaires".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
85,00 €
99,00 €
71,90 €
79,87 €
107,49 €
99,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public