Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le lancement de la fusée Ariane-5 qui doit mettre sur orbite le satellite canadien de télécommunications Anik-F2, a été reporté une troisième fois de 24 heures, vendredi soir à Kourou, en raison de problèmes techniques, a-t-on appris auprès de la société Arianespace à Evry (Essonne).

Une nouvelle tentative aura lieu samedi entre 21h44 et 22h30 (OOh44 à 01h10, GMT, soit 02h44 et 03h30 dimanche heure de Paris), a-t-on précisé à la société de gestion et de commercialisation des lanceurs de la famille Ariane.

Les problèmes techniques à l'origine de ce troisième report du 163ème vol d'Ariane sont apparus lors des derniers préparatifs sur la table de lancement, au niveau du système du remplissage, a précisé un porte-parole d'Arianespace.

Initialement programmé pour lundi soir, ce lancement avait déjà été retardé de trois jours suite à la nécessité de remplacer une pièce défectueuse dans le système de stabilisation de la fusée, puis de 24 heures, jeudi, en raison de conditions météorologiques défavorables au-dessus du Centre spatial guyanais.

Plus gros satellite de télécommunications au monde avec une masse proche de six tonnes, Anik-2F de l'opérateur canadien Télésat doit assurer, pendant quinze ans, l'accès haut débit à Internet ainsi que des services de télécommunications numériques et la transmission d'images sur toute l'Amérique du Nord.

Ce lancement sera le deuxième de l'année d'une Ariane, après la mise sur orbite, le 2 mars, de la sonde européenne Rosetta en direction de la comète Churyumov-Gerasimenko.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
107,49 €
82,00 €
85,00 €
71,90 €
99,00 €
69,79 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public