Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La chaîne de télévision Al-Jazira du Qatar s'est dite "outragée" par des propos tenus par le chef de la diplomatie irakienne qui, selon elle, l'a accusée d'une couverture "déviante" des événements en Irak et a évoqué une possible fermeture de son bureau à Bagdad. Dans un communiqué reçu par l'AFP, Al-Jazira "condamne" les déclarations de Hoshyar Zebari qu'elle considère comme "une incitation contre (...) son personnel travaillant en Irak" et affirme "tenir le gouvernement irakien pour responsable de la sécurité de ce personnel". "Le gouvernement irakien aurait entamé sa nouvelle mission en levant les restrictions imposées aux médias et non pas en en ajoutant de nouvelles pour limiter la liberté d'expression", ajoute le communiqué, affirmant qu'Al-Jazira s'attache "à ses principes professionnels et aux pratiques internationalement reconnues" pour les médias. Al-Jazira commente un entretien que M. Zebari lui a accordé à Moscou, où il était en visite, et dans lequel il déplore la manière "déviante" dans la couverture par cette chaîne des événements en Irak. Dans quelques brefs passages de l'entretien diffusés lundi par Al-Jazira, le ministre irakien des Affaires étrangères a qualifié cette chaîne ainsi que celles d'Al-Arabiya de Dubaï, Al-Manar du Hezbollah libanais et Al-Alam d'Iran d'être "des chaînes d'incitation, qui travaillent contre l'intérêt, la sécurité et la stabilité du peuple irakien". "Nous ne serons plus tolérants à l'avenir", a ajouté le ministre, affirmant que des voix s'élèvent au sein de son gouvernement pour "la fermeture de la chaîne Al-Jazira" à Bagdad. A la mi-juillet, le secrétaire d'Etat américain Colin Powell a de nouveau appelé Al-Jazira à modifier une couverture de l'actualité qui, a-t-il dit, encourage le terrorisme et flatte "les plus bas instincts" au Proche-Orient. Les Etats-Unis sont intervenus à de multiples reprises auprès du gouvernement du Qatar pour faire changer la tonalité des émissions d'Al-Jazira, régulièrement dénoncée par Washington comme étant le porte-voix des groupes extrémistes anti-américains au Proche-Orient, et tout particulièrement en Irak.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public