Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le ministre délégué à l'Industrie Patrick Devedjian s'est félicité du partenariat conclu entre l'opérateur mobile Bouygues Telecom et la maison d'édition Universal Music, qui donnera naissance à la "première marque de téléphonie mobile spécialisée dans la diffusion musicale". Les modalités de cette alliance, annoncée fin mai par Bouygues Telecom, et les détails de cette nouvelle offre de contenu musical sur mobiles doivent être présentés à la presse mercredi matin par les deux partenaires. "Cette nouvelle marque, qui s'adressera prioritairement aux jeunes, permettra d'accéder depuis un téléphone mobile à un très vaste répertoire de sonneries musicales, et d'écouter gratuitement en toute légalité les dernières nouveautés musicales", met en avant le ministre délégué, dans un communiqué. "Cette nouvelle offre est de nature à générer des revenus supplémentaires pour les auteurs, à diversifier l'offre des services de téléphonie mobile, et à favoriser la diffusion de la musique", a-t-il ajouté. L'offre Bouygues Telecom/Universal Music intervient peu après l'apparition en France d'opérateur mobile virtuel, dit MVNO (Mobile Virtual Network Operator), qui permet à celui-ci de commercialiser des services de téléphonie mobile (communications vocales, SMS, contenus) sans posséder de réseau mobile en propre mais en louant l'infrastructure à un opérateur existant. Le premier accord du genre a été annoncé par SFR et le distributeur de services télécoms Debitel (marque Debitel). Orange et le distributeur The PhoneHouse ont suivi peu après (marque Breizh Mobile). L'opérateur de téléphonie fixe Tele2 France est actuellement en discussions avec SFR. Bouygues Telecom, troisième opérateur français, a toujours refusé de louer son réseau à des opérateurs virtuels, refusant cette "générosité" alors que le groupe avait dû supporter seul le financement de son infrastructure. L'accord passé avec Universal diffère de ceux des MVNO dans la mesure où il s'agit d'un partenariat avec un fournisseur de contenu et non d'une société télécoms. Il s'en rapproche toutefois, puisqu'il vise une niche de clientèle mobile, à l'instar de Debitel (bas prix) et de Breizh mobile (contenus spécifiques à la Bretagne).
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public