Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

France 2 a fait un tabac mercredi soir avec le téléfilm "Fatou la Malienne" qui a attiré près de 7,9 millions de téléspectateurs (35,7% de part d'audience), selon des chiffres Médiamétrie cités jeudi par la chaîne. La chaîne publique a ainsi devancé toutes ses concurrentes en première partie de soirée. En face, TF1 a réuni quelque 7 millions de spectateurs (35,6% de part d'audience) avec le magazine "Combien ça coûte", France 3, un peu moins de 2 millions (9,6%) avec une série de débats entre les candidats aux municipales, M6, 2,6 millions (12,2%) avec un téléfilm français "Paranoïa", et ARTE, 634.000 (2,7%) avec Les Mercredis de l'Histoire. "Fatou la Malienne", inspirée à son réalisateur Daniel Vigne par un fait divers, raconte la vie d'une jeune Africaine de la deuxième génération, parfaitement intégrée en France mais contrainte par sa famille à un mariage forcé. Le Haut conseil des Maliens de France, une association qui affirme représenter 60.000 personnes, avait protesté auprès de la direction de la chaîne publique contre la diffusion de ce téléfilm. Estimant que ce programme ne pouvait "qu'alimenter un discours xénophobe réprouvé par la majorité des Français", il réclamait "un changement pur et simple de programmation". France 2 dans un communiqué "se réjouit du succès de cette oeuvre aux propos audacieux, et confirme sa volonté de traiter de sujets exigeants comme celui des communautés vivant sur notre territoire".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public