Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La station orbitale Mir sera détruite le 22 mars "tôt le matin" et cessera d'exister "vers 8H00 GMT", selon les derniers calculs du centre russe de contrôle des vols spatiaux (TSOUP), a affirmé un porte-parole du TSOUP. Les trois impulsions "mortelles" seront données à Mir dans la nuit du 21 au 22 mars par le vaisseau cargo Progress arrimé à la station, a précisé Vsevolod Latychev. Le 22 mars "tôt le matin", les débris de la station tomberont dans le Pacifique sud, entre la Nouvelle-Zélande et le Chili, dans une zone de quelque 200 km de large et de 6.000 km de long, a-t-il ajouté. L'orbite de la station se situe actuellement à 238,5 km, a par ailleurs indiqué le service de presse du TSOUP qui prévoit de lancer l'opération de destruction de Mir lorsque son orbite descendra à 220 km. Mir devrait tomber "entre 46 et 48 degrés de latitude sud" et sa chute doit durer "environ 40 minutes", selon un responsable de l'opération, Viktor Blagov. La station qui pèse près de 137 tonnes sera en grande partie détruite dans l'atmosphère, mais jusqu'à 1.500 débris d'un poids total d'une vingtaine de tonnes devraient tomber dans le Pacifique sud. Certains de ces morceaux, qui pèseront jusqu'à 700 kg, soit le poids d'une petite voiture, atteindront la Terre à une vitesse qui leur permettrait de traverser un mur de béton de deux mètres d'épaisseur. Les responsables du secteur spatial russe affirment que les risques de l'opération sont minimes, sans toutefois entièrement exclure tout danger. C'est la première fois qu'un engin aussi énorme va être désorbité et l'Agence spatiale russe a conclu des contrats d'assurance pour couvrir jusqu'à concurrence de 200 millions de dollars les dommages éventuels que pourrait provoquer la chute de la station.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public