Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

L'audiovisuel public européen entend être "au coeur" de l'e-Europe, celle de l'internet et des nouveaux médias, a souligné le président de l'Union européenne de radio-télévision (UER), le Finlandais Arne Wessberg. "L'économie des médias ne doit pas reposer sur la seule recherche du profit mais assurer aussi ses responsabilités sociales", s'est-il exclamé à l'ouverture de la 4-ème conférence de l'UER, réunie à Bruxelles. Ainsi, a-t-il enchaîné, "l'audiovisuel public doit être au coeur de l'e-Europe, à même d'offrir à tous les citoyens européens de l'information de qualité et des programmes d'éducation sur toutes les plate-forme disponibles". Pour lui, le modèle européen, qui réunit opérateurs privés et publics, "garantit le pluralisme de l'information, la diversité culturelle et l'accès de tous à l'information, à l'éducation, au divertissement et à la culture". Arne Wessberg, par ailleurs directeur général de la radio-télévision publique finlandaise (YLE), s'adressait à un parterre de quelque 200 responsables de l'audiovisuel, européens pour la plupart, auxquels l'UER entend bien faire passer son message pro service public. Mettant en garde contre "les conséquences culturelles d'une libéralisation sauvage", Arne Wessberg a assigné à l'audiovisuel public un rôle de "protection" des téléspectateurs européens contre "le contrôle de l'accès aux programmes par un petit nombre de grands groupes commerciaux". Fondée en 1950 par les pionniers de la radio et de la télévision, l'UER réunit 69 télévisions, pour la plupart de service public.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public