Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Une manifestation rassemblant quelque 200 personnes s'est déroulée dimanche à Visan, théâtre de l'émission "La Ferme célébrités 2" pour dénoncer la "ferme servilité", "mise en scène ridicule" du monde paysan, a constaté un correspondant de l'AFP. La première émission de la seconde édition de ce programme de télé-réalité de TF1 a été diffusée samedi soir. L'émission rassemble quatorze personnalités, notamment le danseur étoile Patrick Dupond, la chanteuse et comédienne Régine, le vainqueur de la coupe Davis 1991 Henri Leconte et l'humoriste américain Django Edwards. Les manifestants, à l'appel de l'association pour la liberté, la tapenade et l'entente républicaine (Alter) et la Confédération paysanne ont défilé dans le centre de la commune en poussant des brouettes contenant de vieux postes de télévision destinés à une benne à ordure puis au recyclage. "Lorsque la télévision est née, on y voyait une lucarne magique, on espérait une révolution culturelle digne d'élever les hommes, a expliqué Didier Thiéveneau, président d'Alter. La +Ferme servilité+ est le contraire de cet espoir, elle est l'encouragement à la mort du respect de l'autre". De son côté, Jean-Emile Sanchez, porte-parole de la Confédération paysanne, a jugé que "comme l'an passé, c'est une mise en scène ridicule du monde paysan (...) La Ferme met en scène des has been qui gagnent 15.000 euros par semaine, c'est une situation insupportable pour les paysans". Les manifestants ont ensuite observé "une minute de bruit" à la mémoire des pionniers de la télévision.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public