Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

France 3 célébre aujourd'hui le 200ème épisode de "Plus belle la vie", feuilleton quotidien tourné à Marseille qui espère renouer avec le succès des grandes séries télévisées françaises et se veut une réponse à la télé-réalité. Après des débuts laborieux en septembre 2004, le feuilleton a atteint récemment un record d'audience avec plus de 3,6 millions de téléspectateurs en moyenne et 15,6% de part d'audience(PdA), soit une spectaculaire progression de 108% en l'espace de huit mois et demi, selon les chiffres de la chaîne. Un nombre croissant de télespectateurs dont beaucoup de jeunes - 14% des 4-14 ans, 17% des 15-24 ans - se passionne tous les jours à 20H20 pour les aventures de Nino, Rachel, Thomas, Léo et les autres habitants du quartier - fictif - du Mistral à Marseille. Fêtant par anticipation le 200ème épisode dans la cité phocéenne avec toute l'équipe de la série, Vincent Meslet, directeur adjoint des programmes de France 3 a indiqué que la chaîne a atteint ses objectifs d'audience deux mois avant l'échéance. "Nous sommes vraiment heureux d'avoir su séduire et fidéliser les téléspectateurs en faisant un beau produit qui mêle toutes les palettes de la fiction, du polar au mélo" dit-il à l'AFP. "C'est un beau succès pour France 3 et la télévision publique et une occasion de répondre à la télé-réalité" renchérit Michelle Podroznik, productrice de la série. A travers les péripéties quotidiennes des habitants du quartier, "Plus belle la vie" aborde des sujets de société comme la drogue, l'homosexualité, l'IVG ou l'adultère.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public