Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le Syndicat des télévisions privées (STP), créé le 26 octobre 2004 par les principaux diffuseurs de télévision privés français (Canal+, M6 et TF1) se propose d'élaborer "un véritable statut social de l'intermittence pour les diffuseurs", selon un communiqué . Le STP propose notamment trois pistes de réflexion: - la définition d'autres solutions complémentaires de contrats de travail adaptées (contrats de grille, contrats à durée minimum, contrats à durée indéterminée (CDI) "d'émissions", CDI à temps partiel, CDI "intermittent") - la limitation et la clarification des métiers éligibles à l'intermittence - la mise en place d'une structure commune aux entreprises de la branche, en vue d'assurer une mutualisation des offres d'emploi et, de ce fait, une meilleure continuité et prévisibilité des durées et périodes d'activité. Par ailleurs, le STP fait part de son intention d'ouvrir dans les meilleurs délais la négociation d'une convention collective des diffuseurs et éditeurs privés pour les salariés permanents non journalistes, et d'autre part, de participer aux travaux de la commission mixte paritaire sur l'intermittence.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public