Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La Premier League, l'organe qui gère le Championnat d'Angleterre de football, a affirmé être "pleinement engagée" à respecter un accord sur les droits télévisés conclu fin 2003 avec la Commission européenne, qui s'était dite lundi insatisfaite de sa mise en oeuvre. La Premier League est "pleinement engagée" dans l'accord de 2003 et a été contrainte à s'exprimer par les "commentaires trompeurs" de la Commission européenne, a-t-elle affirmé dans un communiqué. "Notre accord établi avec la Commission en décembre 2003 établit clairement qu'à partir de la saison 2007-2008, la Premier League créera des lots de droits pour ses compétitions en direct, équilibrés pour créer les conditions de la concurrence", ajoute ce communiqué. Selon cet accord, la Premier League "spécifiera qu'un opérateur unique ne peut acquérir l'exclusivité de tous les lots (...) Nous restons pleinement engagés dans cet accord et sommes dans le processus pour détailler comment il sera mis en oeuvre", précise encore ce communiqué. La Commission européenne avait annoncé lundi être sur le point d'ouvrir une nouvelle procédure formelle à l'encontre de la Premier League pour pratiques anticoncurrentielles. Le porte-parole des services européens de la Concurrence, Jonathan Todd, avait indiqué qu'une communication de griefs serait envoyée "dans les prochaines semaines" à la Premier League. Les droits de retransmission du Championnat anglais sont exclusivement détenus par le bouquet satellitaire britannique BSkyB contrôlé par le magnat australien Rupert Murdoch. En décembre 2002, la Commission avait envoyé une première communication de griefs à la Premier League où elle lui indiquait que "les accords de vente en commun en place violaient les règles européennes de la concurrence" car "ils ne favorisaient pas la concurrence sur le marché de la radiodiffusion, ni ne servaient les intérêts des fans". A l'issue d'une année de négociations, Bruxelles, la Ligue anglaise et BSkyB étaient finalement parvenus à un accord provisoire sur l'attribution des droits de retransmission. La Premier League s'était engagée à faire en sorte qu'après 2006 au moins deux chaînes concurrentes puissent diffuser des matches de Premier League en direct. La sélection des chaînes devait se faire via une procédure d'appels d'offre proposant des "lots équilibrés", aucune chaîne ne pouvant racheter tous les lots à la fois. En attendant, le titulaire des droits, BSkyB, devait revendre les droits de retransmission de 6 à 8 matches importants à une chaîne rivale pour les saisons 2004-05, 2005-06 et 2006-07. Or, dès le mois de mai 2004, BSkyB annonçait finalement sa décision de conserver tous les droits, les enchères organisées pour leur vente n'ayant pas atteint "le prix de réserve" convenu avec la Commission européenne. Bruxelles avait immédiatement regretté cette décision, soulignant qu'elle maintiendrait la pression sur la saison 2007-08. "Nous ne sommes pas satisfaits de la manière dont ils ont appliqué l'accord provisoire", avait déploré lundi M. Todd, ajoutant que la Commission "surveillait la teneur des arrangements pour 2007 et après". Un nouvel accord concernant les droits télévisés du Championnat d'Angleterre doit être signé dans un an, pour prendre effet en août 2007.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public