Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La chaîne TF1 consacre une grande soirée, à partir de 20H50, à l'une des grandes préoccupations des Français: comment mieux dormir. L'émission, assure le producteur Julien Courbet qui présentera cette soirée, permettra de "clarifier les choses entre le pathologique et le trouble passager". En fin de programme, ajoute-t-il, le téléspectateur concerné devrait pouvoir décider s'il a besoin de consulter un spécialiste ou si quelques petits réglages suffiront à lui donner un bon sommeil. Un Français sur 10 prend régulièrement des somnifères et 60% d'entre eux se plaignent d'insomnie. Selon un sondage TNS Sofres réalisé à l'occasion de l'émission, le stress est le premier facteur responsable des problèmes de sommeil. En outre, une personne interrogée sur 3 déclare ronfler. Quatre cobayes se sont prêtés à des expériences dans un centre d'exploration du sommeil reconstitué en studio, avec capsule d'isolement, cabine scanner, chambre virtuelle, simulateur de conduite et test de mémoire. Les expériences, filmées, ont été supervisées par le docteur Renaud Tamisier, pneumologue et physiologiste attaché au laboratoire du sommeil du CHU de Grenoble (Isère). Invité, le professeur Patrick Lévy, président de l'Institut du sommeil et de la vigilance, dissertera sur le ronflement, qui gâche les nuits de 10 millions de Français, et l'apnée du sommeil. Une psychiatre parisienne, le docteur Sylvie Royant-Parola, parlera de ces 10% de Français qui souffrent d'insomnie sévère et de ces jeunes mères victimes de perturbations du sommeil après leur accouchement. Le neurophysiologiste Damien Léger évoquera la décalage de phase, c'est-à-dire le dérèglement de l'horloge biologique, qui touche notamment les noctambules patentés, et s'intéressera aux 55% d'adolescents qui se sentent somnolents dans la journée au moins une fois par semaine. La neurologue Isabelle Arnulf parlera de la narcolepsie, une pathologie du sommeil rare et mal connue qui touche environ 10.000 personnes, et qui les pousse à s'endormir n'importe où et n'importe quand. Enfin, le médecin généraliste Eric Mullens, chef de service d'un laboratoire du sommeil, évoquera l'endormissement au volant, cause d'un accident mortel sur trois.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public