Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Après 21 jours de "jeu", Kenza, alias "la cheftaine" des reclus volontaires, est devenue jeudi soir la première fille de Loft Story éliminée par le public, en direct sur M6. En vertu de la nouvelle règle "positive" concédée par la chaîne au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), les téléspectateurs devaient voter non plus pour éliminer une candidate mais en faveur de celle qu'ils souhaitaient voir rester. Kenza a reçu les suffrages de 46 % des accros de Loft Story contre 54 % à l'autre "nomminée" des garçons, Laure, dite "la bourge". Histoire de faire monter un peu plus encore le curseur de l'audimat, Benjamin Castaldi a d'abord promis, dans le résumé de 18h20, de rendre son verdict à 20h50, au début du grand prime time hebdomadaire du "reality-show". Puis, de pause publicitaire en pause publicitaire, de rappel des hauts faits du Loft en rappel, il a maintenu le suspense jusqu'à 22h40. Les adieux de Kenza, 24 ans, née en Irak et aujourd'hui responsable informatique d'une entreprise, ont donné lieu à des scènes déchirantes. "J'ai passé des moments formidables avec vous, vous allez beaucoup me manquer et si c'était à refaire, je le referais", a-t-elle confié au bord des larmes à ses ex-compagnons de réclusion, désormais au nombre de neuf. "T'es une star", lui ont-ils lancé dans un ultime encouragement alors qu'elle prenait la porte. Mais la jeune fille a craqué avant d'affronter le monde extérieur. "J'ai bien entendu Kenza la sal..", s'est-elle exclamée tandis que Steevy la prenait dans ses bras, saturant les micros d'un torrent de larmes. A sa sortie, Kenza a été accueillie par son ex, Aziz, 28 ans, beur responsable de la sécurité au casino de Bagnoles-de-l'Orne et premier à avoir été éliminé par le public. En guise de consolation, elle s'est vue offrir sur le champ un job d'animatrice sur une radio, son "rêve". Avant Aziz, David, un Marseillais de 25 ans, était parti de son plein gré bientôt suivi de Delphine, la jeune Tarbaise qui avait quitté le Loft pour "raisons médicales". Tous se sont retrouvés sur le plateau de l'émission, visiblement ravis de mener une vie de star depuis leur "libération" tout en gardant la tête sur les épaules. "Ca nous a amusés de jouer les stars mais on sait d'où on vient et qui on est", a martelé Aziz après un reportage sur sa journée au Festival de Cannes.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public