Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

RTL va mettre fin à ses décrochages locaux d'information à Lille, Lyon, Bordeaux et Marseille, a-t-on appris auprès de la direction de la radio. Noël Couedel, directeur de l'information et directeur général adjoint de la radio privée depuis mars dernier, a indiqué à à propos de cette suppression prochaine: "Depuis trois ou quatre ans, on fait un pas en avant, deux pas en arrière. Il fallait prendre une décision." Selon lui, "la décision politique est prise mais elle n'est pas encore actée". A Lyon et Lille, deux journalistes en CDD (contrats à durée déterminé) travailleront jusqu'à l'expiration de leur contrat en juillet. Selon des sources internes à la radio, deux licenciements de CDI (contrats à durée indéterminée) ainsi que l'intégration d'un CDI à Paris seraient envisagés, ces questions étant actuellement en discussion avec la direction. M. Couedel s'est refusé à confirmer ces informations. Lancés début 1995 sur Lille, Lyon, Bordeaux, Nancy, Toulouse et Nantes, les décrochages locaux s'étaient ensuite étendus à Nice, Rouen, Strasbourg et Marseille. RTL en avait supprimé cinq il y a trois ans (Rouen, Strasbourg, Toulouse, Nice et Nantes), puis celui de Nancy l'an dernier. Les journalistes étaient revenus travailler à Paris et, depuis la rentrée de septembre, ne restaient que Lille, Lyon, Bordeaux et Marseille, a-t-on indiqué à RTL où l'on précise que "l'impact de ces décrochages était très difficile à mesurer". Il s'agissait d'un bulletin local de cinq minutes (entre 7H23 et 7H28) sur la ville diffusé sur la ville concernée et la zone couverte par l'émetteur, en direct pendant une météo nationale ou une revue de presse. La station concurrente Europe 1 a toujours des décrochages locaux le matin à 9HOO (Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Strasbourg, et Toulouse le plus récent) et n'a pas l'intention de les arrêter. Ces décrochages locaux sont handicapés par le fait que les radios privées n'ont pas accès au marché de la publicité locale.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public