Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La radio RTL prépare un plan de "départs volontaires", "ouvert sans restrictions d'âge" aux collaborateurs de la station, avec pour objectif de "maîtriser la masse salariale", selon un compte rendu d'un comité d'entreprise, dont l'AFP a eu copie. "Ce plan de départs volontaires a été annoncé pour la première fois lors d'un comité d'entreprise le 21 mars", a confirmé jeudi à l'AFP le vice-président du directoire de RTL Jean-Michel Kerdraon. "Cela s'inscrit dans une gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences dans un monde de la radio en train d'évoluer, avec l'accélération des mutations technologiques", a-t-il ajouté. "On profite des dispositions de la loi Borloo de 2005 pour proposer ce plan de départs, très sereinement et très tranquillement. On le fait totalement déconnecté de toute difficulté financière ou problème particulier", a insisté Jean-Michel Kerdraon, qui reconnaît que "la pyramide des âges et d'ancienneté de cette maison est assez élevée". Selon une source interne à RTL, 130 personnes auraient plus de 50 ans à RTL. Selon le compte rendu du CE du 21 mars, Axel Duroux, président du directoire du groupe RTL, a confirmé "la nécessite de réformes de l'entreprise". "Nous devons réfléchir à une gestion prévisionnelle de nos effectifs en toute transparence avec les partenaires sociaux. Nous devons créer un cadre qui nous permette d'accompagner certains départs volontaires", a-t-il précisé lors de ce CE. Le patron de RTL a insisté sur "l'importance d'arriver à un consensus sur la question de l'emploi, tenant compte des situations individuelles". "Ce plan serait ouvert sans restrictions d'âge", a-t-il précisé lors de ce CE. Interrogé sur le remplacement ou non de ces départ volontaires, Axel Duroux a indiqué que "ce point devra être réglé en fonction des besoins d'organisation de l'entreprise, et tenant compte des départs qui seraient alors effectifs mais que bien évidemment, il s'agit également de maîtriser la masse salariale". Ce guichet départ sera ouvert à l'ensemble du personnel de RTL, qui compte 380 personnes, mais ne concerne pas RTL2, Fun Radio et la régie publicitaire IP. Une première réunion sur ce plan de départs volontaires a eu lieu vendredi dernier et une seconde réunion se tiendra vendredi 31 mars, a confirmé Jean-Michel Kerdraon, numéro deux du groupe. Evoquant lors du CE du 21 mars la situation générale de l'entreprise, Axel Duroux avait reconnu que "le socle d'audience de RTL apparaît toujours en baisse sur l'ensemble de la journée, hors certaines émissions le soir". "Nous faisons face à un tassement général de l'audience, phénomène qu'il est possible aussi d'observer sur d'autres radios généralistes", avait-il ajouté. RTL est toujours deuxième radio de France derrière la radio musicale NRJ, selon la dernière enquête de Médiamétrie publiée mi-janvier. Mais Axel Duroux a précisé lors du dernier CE qu'il n'attendait "pas des résultats favorables, du côté des audiences".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public