Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Il l'appellait "Castor". Elle l'appelait "Sartre". Sous le titre "les amants du Flore", France 3 porte au petit écran (ce soir à 20h55) les relations tumultueuses et passionnées qui unirent jusqu'au dernier jour Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre. "C'est une évocation, souligne le producteur Nicolas Traube. Nous n'avons pas voulu traiter l'oeuvre de Simone de Beauvoir ou l'oeuvre de Jean-Paul Sartre. Mais notre plus grande satisfaction serait que les gens aient envie de lire les auteurs en question". "Ce qui nous a intéressées, c'est Simone de Beauvoir, comment cette fille aliénée est parvenue à se libérer jusqu'à devenir l'auteur du "Deuxième sexe", explique de son côté la journaliste Chantal de Rudder, auteur avec Evelyne Pisier du scénario, de l'adaptation et des dialogues. 1929. Sartre obtient la première place à l'agrégation de philosophie, Simone de Beauvoir est deuxième, la plus jeune agrégée de son temps. Très vite se noue un pacte étrange entre ces deux grandes intelligences: s'aimer toujours, mais sans fidélité, ni jalousie, et tout se dire. Jean-Paul Sartre prend d'autres maîtresses, Simone de Beauvoir le bat sur son terrain en couchant avec l'une de ses propres élèves. Jusqu'au jour où ils renoncent à faire l'amour ensemble, sans pour autant se séparer. Fondé sur un lien spirituel et intellectuel inaltérable, le pacte tiendra, malgré la passion charnelle que Simone de Beauvoir porte à l'écrivain américain Nelson Algren. L'actrice Anna Mouglalis ("Merci pour le chocolat") prête sa beauté, soulignée de l'emblématique turban, au personnage de Simone de Beauvoir. Lorànt Deutsch ("Amadeus", de Peter Shaffer au théâtre) campe à grand renfort de pipe et de lunettes cerclées, un Sartre amateur de boxe et de jazz. Pour Anna Mouglalis, interpréter Simone de Beauvoir était forcément impressionnant. "Les fantômes ne mettent pas de pression, mais ils sont quand même présents", s'exclame-t-elle. Lorànt Deutsch, de son côté, indique qu'il a été séduit par "l'idée d'un Sartre en construction, fougueux, jeune adolescent, qui se trompe, mais qui continue d'avancer, qui veut faire de sa vie un art appliqué". Classé meilleur scénario au Fipa 2006, "Les amants de Flore", un projet déjà vieux de cinq ans, a connu un accouchement laborieux. D'abord conçu comme une mini-série de deux fois 90 minutes, il a été ramené, à la demande de France 3, à un "unitaire" (téléfilm diffusé en un seul bloc) de près de deux heures. Habitué à ne réaliser que les films dont il écrit le scénario, le réalisateur Ilan Duran Cohen avait d'abord refusé, se déclarant peu inspiré par les personnages. "J'ai appris à les découvrir et à les aimer au fil du tournage, dit-il. Ce sont des personnages exceptionnels pour le cinéma, pour la télévision. J'ai voulu faire ce film pour montrer à la jeunesse actuelle qu'on pouvait être des héros de film sans porter des armes à feu".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
71,49 €
79,99 €
74,45 €
64,90 €
89,99 €
98,40 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public