Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le groupe de télévision privé italien Mediaset propriété de Silvio Berlusconi doit "maigrir", a estimé un des alliés politiques du futur chef du gouvernement italien Romano Prodi. "Mediaset doit maigrir en nombre de chaînes et en publicité", a déclaré Fausto Bertinotti, chef du Parti de la Refondation communiste (Prc), pressenti pour devenir le prochain président de la Chambre des députés, lors d'une émission sur la Rai, le service public audiovisuel italien. "Il faut combattre les situations de monopole, de duopole et d'oligopole", a-t-il expliqué. Mediaset contrôle trois chaînes de télévision et comprend une régie de publicité. Le groupe a enregistré une hausse de 9,8% de son bénéfice net à 603,4 millions d'euros en 2005. Ses bénéfices ont quasiment quadruplé pendant les cinq années de gouvernement de Silvio Berlusconi. Les déclarations de Fausto Bertinotti ont immédiatement déclenché des critiques de la part des proches de M. Berlusconi. "Bertinotti se montre sous vrai jour, avec ses pensées liberticides", a affirmé dimanche le sénateur Renato Schifani, membre de Forza Italia, le parti du chef du gouvernement sortant. "Il met en péril des milliers d'emplois", a-t-il ajouté. Le président du groupe Mediaset, Fedele Confalonieri, s'était dit "préoccupé" par la victoire du centre-gauche en Italie jeudi dernier à l'ouverture de l'assemblée générale du groupe. "Mais nous sommes convaincus que, quel que soit soit le gouvernement, il agira avec prudence", avait-il déclaré. Le danger pour Mediaset, selon les analystes, viendrait d'un durcissement de la loi sur l'audiovisuel votée en 2004. Elle a permis à une société privée de posséder plus de deux chaînes de télévision nationales, ce qui est le cas de Mediaset, et d'assouplir le seuil sanctionnant l'abus de position dominante d'un groupe sur le marché publicitaire de la télévision. L'Italie a sept chaînes de télévision à diffusion nationale. Silvio Berlusconi en possède trois avec Mediaset, la Rai en a trois autres et le groupe privé Telecom Italia est propriétaire de la dernière, "La 7". L'équipe de Romano Prodi a promis d'introduire plus de concurrence dans l'audiovisuel, mais assuré qu'elle ne viserait pas particulièrement le groupe Mediaset. L'autorité de régulation de l'audiovisuel a épinglé plusieurs fois Mediaset, mais aussi la RAI, pour avoir dépassé le plafond maximum de 30% autorisé pour les recettes publicitaires à la fois entre 1998 et 2000 puis entre 2000 et 2003.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public