Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Plusieurs chaînes de télévision britanniques ont montré les images du meurtre d'un étudiant à la sortie d'une discothèque londonienne, à la demande de sa famille qui voulait ainsi dénoncer la gratuité de cet acte d'une brutalité inouïe. Le meurtrier avait été filmé en direct par les caméras de surveillance placées à l'extérieur de la discothèque du sud de Londres, le 8 juillet 2005 vers 1h00 du matin. Michael Lynch, alors âgé de 16 ans, était accompagné de deux complices, Tim Sullivan, 19 ans, et Michael Onokah, 25 ans. Il a été condamné vendredi à la prison à vie, avec une peine incompressible de 15 ans. Sur les premières images, on voit les trois jeunes gens en train de rire, visiblement contents de leur soirée. Puis ils s'approchent de David Pollen et Andrew Griffiths, deux étudiants en médecine de 20 ans, en train d'attendre une amie, sur le parking de la discothèque. Sans prévenir, Tim Sullivan décoche un violent coup de poing à Andrew Griffiths, lui brisant la mâchoire. Puis c'est Michael Onokah qui frappe David Pollen au visage, lui faisant également une fracture à la mâchoire, pendant que Michael Lynch dégaine son couteau et poignarde le jeune homme, d'un seul coup fatal à la poitrine. Puis le meurtrier se retourne vers Andrew Griffiths, et le poignarde également, à deux reprises. Il tombe à terre. Mais les plaies sont moins profondes et il survivra. L'attaque terminée, et le téléphone portable de David Pollen en poche, les trois agresseurs montent dans leur voiture et démarrent en trombe. Au total, les faits ont duré moins de 40 secondes, dont 20 secondes à peine pour l'agression proprement dite. Les images, qui choquent par la gratuité totale de l'agression, ont été diffusées à plusieurs reprises vendredi après-midi sur la chaîne de télévision d'informations en continu Sky News, qui a précisé que c'était à la demande de la famille et de la police, pour montrer la réalité de cette violence. Elles ont de même été diffusées dans le principal journal télévisé du soir de la BBC. Après un procès de trois semaines, "nous n'avons toujours pas d'explication claire sur la raison du déclenchement d'une telle violence gratuite sur deux jeunes hommes", a de son côté expliqué vendredi le procureur du tribunal de Woolwich, Christopher Kinch. Normalement, de tels faits sont passibles d'une peine de prison incompressible d'au moins 24 ans, mais le magistrat a tenu compte des remords de l'assassin, de son quotient intellectuel très bas et surtout de sa situation de famille: le jeune homme, en liberté conditionnelle à l'époque pour cambriolage, est déjà père de deux enfants. Ses deux complices, Tim Sullivan et Michael Onokah, ont été condamnés à une peine de prison de durée indéterminée pour coups et blessures, et ils devront rester derrière les barreaux au moins cinq ans.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
71,49 €
79,99 €
92,10 €
73,45 €
30,00 €
86,54 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public