Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le bouquet satellitaire BSkyB a lancé à son tour une offre internet à haut débit en Grande-Bretagne, tout en cédant plus de 4% à la bourse de Londres en raison des coûts de mise en place du système. Le titre a terminé la séance en baisse de 4,34% à 517,50 pence après que BSkyB eut indiqué que l'entrée sur ce marché, où il se propose de fournir gratuitement l'accès au haut débit à ses 8,1 millions d'abonnés à la télévision payante, lui coûterait 400 millions de livres, soit près de 600 millions d'euros, sur trois ans. Sky offre une vitesse de chargement de base de 2Mb par seconde, que les abonnés peuvent porter à 8 ou 16 Mb pour 7,5 ou 15 euros par mois. Le groupe va aussi proposer des appels sur téléphone fixe à bas prix. BSkyB avait acheté l'opérateur internet Easynet l'année dernière, pour 211 millions de livres. Il espére que 30% de ses clients télé paieront pour son service internet avant la fin de la décennie, alors qu'il espère 10 millions de clients en 2010. Cet investissement va cependant nuire à la politique de versement des dividendes du groupe, et ceux-ci demeureront "progressifs" pendant la mise en route du service, a prévenu BSkyB. La nouvelle a fait baisser l'action, mais aussi celles des concurrents BT et Carphone Warehouse, qui ont cédé respectivement 1,52% à 226,75 pence et 4,36% à 263,50 pence à l'arrivée de ce rival. "Le marché a été pris à revers par l'étendue de l'investissement de BSkyB sur les trois prochaines années, alors qu'il s'attendait à environ la moitié", a commenté Numis Securities dans une note à ses clients. De nombreux analystes ont aussi estimé que l'entrée de BSkyB sur ce marché n'est rien d'autre qu'une mesure défensive, visant à se prémunir contre la menace grandissante de la télévision sur internet. Ces soupçons ont été partiellement confirmés lors de la conférence de presse au cours de laquelle le directeur financier Jermey Darroch a indiqué que la vente de haut débit pourrait réduire le nombre de désabonnements. Alors que la moitié des ménages britanniques ne sont pas encore équipés en haut débit, la compétition s'intensifie en Grande-Bretagne, les géants du mobile O2 (Telefonica) et Vodafone projetant de créer leur propre service l'an prochain. Pendant ce temps, le produit de télé sur internet "Vision" de BT, et la création du groupe à quadruple entrée fixe-mobile-télé-internet Virgin (ex-NTL) vont mettre le nouvel arrivant à rude épreuve. Le directeur général de BSkyB James Murdoch, fils de Rupert, a par ailleurs indiqué que le groupe continuait à s'intéresser à AOL UK pour éventuellement accélérer la mise en place de la nouvelle activité.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
97,57 €
39,99 €
79,99 €
74,99 €
78,99 €
113,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public