Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La journaliste Laurence Ferrari fait sa rentrée le 10 septembre sur Canal+ où elle va "décrypter" chaque semaine pour le grand public la campagne de l'élection présidentielle, dans son émission "Dimanche +" mêlant interviews et reportages. "Décryptage signifie aller dans les coulisses, voir comment on fabrique un candidat, une campagne, un slogan, un discours; comment les états-majors se constituent, qui conseille qui. Nous avions vraiment envie de donner des clés de compréhension", a-t-elle expliqué à l'AFP. Cette émission politique de 52 minutes diffusée à 12H40 remplace le "Vrai journal" de Karl Zéro. Elle est produite par Canal+ et pour les reportages par Capa et Story Box Press (la maison de production de Laurence Ferrari). Contrairement au schéma des émissions politiques traditionnelles, sous forme de plateau et de débats, "Dimanche +" met l'accent sur les reportages. "Elle sera faite à 60, 70% de reportages. Avec évidemment un temps d'entretien mais court, dense, ramassé, car je ne crois pas aux interviews qui s'effilochent sur toute une heure", dit-elle. Et deux invités par émission : un en première partie pour le "décryptage" proprement dit, un conseiller en communication, un expert "enfin quelqu'un qui va nous permettre d'analyser le système et, ensuite, un candidat. Tous les candidats seront reçus pour une interview 'les yeux dans les yeux'", confie la journaliste. Un journal de la semaine retracera les moments forts de l'actu et une "caméra embarquée" avec l'invité "sera le reflet de son quotidien" et de sa façon de vivre la campagne. Un court sujet hebdomadaire baptisé "campanet" abordera la campagne sur internet, un secteur incontournable au vu de l'utilisation des blogs par les partis. Le tout avec le ton Canal+. "Il y a des valeurs de liberté de ton, de causticité qui font la marque Canal, dit-elle. J'arrive aussi avec mon style, mais je me situe dans une musique d'antenne". Pas question toutefois de parler de la vie privée des candidats. "Mais on évoquera la 'pipolisation' de la vie politique. Là aussi on essaiera de décrypter en allant plus loin que la simple photo parue dans la presse people". Laurence Ferrari affirme ignorer encore l'identité de son premier invité le 10 septembre, "nous allons essayer d'avoir la personne qui sera le plus dans l'actualité". Les noms de Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal ont évidemment été avancés. Si l'époque TF1, "une belle expérience", fait partie de son "passé", l'autre pôle de l'activité de Laurence Ferrari aura pour siège RTL avec "Le journal inattendu" qu'elle présentera tous les samedis en direct de 12H30 à 13H30.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public