Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

"On peut toujours s'entendre", le nouveau magazine hebdomadaire de France 3 sur la médiation, veut "apporter des pistes" pour résoudre les conflits sans aller devant un tribunal et mettre en garde contre des pièges ou des arnaques. L'émission, présentée par la journaliste Laurence Bobillier, sera diffusée le samedi à 12H50. Elle n'est pas réalisée en direct et les téléspectateurs pourront poser leurs questions sur les thématiques à venir par SMS, téléphone ou via le site internet (www.france3.fr). Le premier numéro, le 16 septembre, diffusera deux reportages : un sur les les indemnisations de particuliers après la canicule de 2003 et un autre sur les problèmes d'affectation des lycéens à la rentrée scolaire. "On peut toujours s'entendre" montrera également l'intervention d'un médiateur dans un conflit entre un ancien cadre et le patron de l'entreprise qu'il a quittée il y a deux ans. Sur un plateau, les invités (experts mais aussi représentants des administrations) répondront aux questions des téléspectateurs. Les grands-parents privés de leurs petits-enfants, les foires commerciales, les arnaques aux chèques des banques sont parmi les sujets prochainement évoqués. "On s'appuie sur l'idée qu'on peut apporter des pistes, des solutions, sans forcément aller devant les tribunaux", a expliqué Laurence Bobillier lors d'une conférence de presse. Mais il ne s'agit pas "de jouer les Zorros" ou de donner "l'illusion d'un tribunal médiatique", assurent les concepteurs. Récusant la comparaison avec l'émission de Julien Courbet sur TF1 "Sans aucun doute", Laurence Bobillier a souligné que le programme de France 3 s'attacherait à "élargir" les cas particuliers. Le médiateur de la République Jean-Paul Delevoye a signé un partenariat avec le PDG de France Télévisions Patrick de Carolis à propos de cette émission. "L'arme absolue au 21è siècle est l'arme médiatique", a déclaré M. Delevoye. "Nous avons cherché à avoir un partenariat avec une chaîne qui a une éthique identique à la nôtre".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public