Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Près de 80% des effectifs de la future chaîne française d'information internationale France 24 ont été recrutés et un nouveau directeur de la rédaction, Grégoire Deniau, venu de France Télévisions, a été nommé pour remplacer Gérard Saint-Paul, ont annoncé ses dirigeants. Lors d'une conférence de presse dans les futurs locaux de France 24, à Issy-les-Moulineaux, le président du directoire de France 24 Alain de Pouzilhac a annoncé que 162 journalistes, sur les 170 prévus, avaient été embauchés. De même, 80% du personnel technique et administratif, soit environ 150 personnes, a été recruté. France 24 émettra à son lancement, prévu entre le 15 novembre et le 5 décembre, sur deux canaux, l'un en français, l'autre 75% anglais et 25% français. Au plus tard sept mois après le lancement, un décrochage de 4 heures en arabe est prévu. Présentant sa rédaction, le directeur général chargé de l'information et des programmes, Gérard Saint-Paul, a souligné que celle-ci compterait 27 nationalités différentes, avec une moyenne d'âge de 31 ans. Il s'agira, a-t-il souligné, d'une rédaction "moderne" et "polyvalente", qui ne sera pas organisée en services. Concernant les correspondants à l'étranger --essentiels pour une chaîne qui se propose de "couvrir l'actualité internationale avec un regard français"-- Gérard Saint-Paul a souligné qu'il pourrait faire appel aux correspondants des chaînes-mères de France 24, les chaînes du groupe public France Télévisions et du groupe privé TF1. France 24 utilisera également les ressources de l'audiovisuel public avec lequel des accords ont été signés, notamment Radio France International (RFI) et TV5Monde, et celles de l'Agence France-Presse, qui aménagera dans certains de ses bureaux de l'étranger des "coins vidéo". Un tiers des correspondants seront propres à France 24. Il s'agira de pigistes ayant vocation à devenir des correspondants permanents, a souligné M. Saint-Paul. Le directeur de la rédaction disposera d'une réserve financière, dont le montant n'a pas été communiqué, pour envoyer rapidement des équipes aux quatre coins du monde. Interrogé sur la ligne éditoriale de la future chaîne, Alain de Pouzilhac a esimé que deux grandes valeurs caractérisent la France aux yeux de l'étranger: la "diversité" et "l'art de vivre à la Française". Ce sont ces valeurs, selon lui, qui lui donneront un "avantage compétitif" sur ses rivaux anglo-saxons, CNN International, BBC World, Al Jazeera et Fox News. Il a annoncé le slogan de la future chaîne, grâce à laquelle, a-t-il assuré, "vous verrez, comprendrez et saurez tout ce que vous n'êtes pas censé savoir".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public