Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

BFMTV, nouvelle chaîne gratuite dédiée à l'information de la télévision numérique terrestre (TNT), s'inquiète d'une éventuelle concurrence sur le marché publicitaire de la future chaîne française internationale d'information France 24, qui sera lancée en France sur le câble et le satellite en décembre. "L'arrivée de France 24 en France nécessite une étude approfondie du marché de l'information et du marché de la publicité", a indiqué lors d'une conférence de presse Alain Weill, président de Nextradiotv, qui regroupe BFMTV et les radios BFM et RMC Info. "Nous allons demander au ministre de l'Economie, dans le cadre de l'instruction qui est faite actuellement par la DGCCRF (Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes)", en vue d'un accès de France 24 au marché publicitaire en France, "que les règles de la concurrence soit respectées", a souligné Alain Weill. Il a précisé qu'il allait écrire vendredi au ministre pour demander la saisine du Conseil national de la concurrence et que d'autres opérateurs "souhaitent la même démarche". Alain Weill a rappelé que France 24 disposera pour ses premières années de fonctionnement d'une subvention annuelle de l'Etat de 80 millions d'euros, alors que le budget de BFMTV est de 15 millions d'euros.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public