Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

La Société des Journalistes (SDJ) de France 2 "s'indigne" de la pétition de 52 députés UMP réclamant au PDG de France Télévisions, Patrick de Carolis, le maintien à son poste de Béatrice Schönberg pendant la campagne électorale en 2007. Béatrice Schönberg est l'épouse de Jean-Louis Borloo, ministre de la Cohésion sociale. 52 députés UMP ont interpellé le PDG de France 2, sur le "congé" de la présentatrice du JT du week-end de France 2 durant la campagne présidentielle, qualifiant cette décision de "délit d'opinion inacceptable". Dans un communiqué, la SDJ de France 2 "s'indigne" de cette pétition. "Nous considérons qu'une +mise en congé+ de Béatrice Schönberg pendant la campagne s'avère nécessaire", ajoute-t-elle. "Nous souhaitons que cette période soit courte dans la durée et que cette décision ne signifie aucunement une sanction vis-à-vis de notre consoeur", précise-t-elle. Pour la SDJ, "quelles que soient les raisons invoquées par les signataires, cette initiative s'apparente à du chantage puisque dans quelques jours Patrick de Carolis sera auditionné par les commissions des Affaires sociales et des Finances de l'Assemblée nationale sur l'exécution du contrat d'objectifs et de moyens de France Télévisions". "Mme Schönberg-Borloo peut-elle présenter les journaux pendant la campagne électorale? cette question délicate doit être tranchée en interne par la Présidence de France Télévisions et par la Direction de l'Information", estime la SDJ de France 2. "Nous refusons toute pression et n'acceptons de directives que de la part des responsables de la chaîne", déclare-t-elle encore.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public