Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

TDF, l'un des principaux diffuseurs français de radio et de télévision, envisage d'investir un milliard d'euros en cinq ans, de 2006 à 2010, dans le déploiement des réseaux numériques en France, a indiqué le président du directoire Michel Combes lors d'une conférence de presse. Il a précisé que ces investissements se feraient à un rythme "à peu près égal", soit en moyenne 20% du chiffre d'affaires investis chaque année. Le président de TDF a souligné que la société souhaitait devenir un "catalyseur de la révolution numérique" et énuméré les projets auquel TDF s'associera: extension de la télévision numérique terrestre à l'ensemble du territoire, déploiement de la télévision haute définition, déploiement de la télévision vers les mobiles et déploiement du Wimax (Worldwide Interoperability for Microwave Access), technologie d'accès radio qui permet de se connecter au réseau internet sans fil à haut débit dans un rayon d'une quinzaine de kilomètres. Après avoir annoncé un chiffre d'affaires de 935 millions d'euros en 2005 (normes IFRS internationales), TDF prévoit un chiffre d'affaires en forte hausse à l'horizon 2010, notamment dans le secteur de l'audiovisuel et du multimédia, qui représentait en 2005 plus de 60% du chiffre d'affaires et pourrait dépasser 700 millions d'euros à l'horizon 2010. "C'est un investissement offensif lié à la mutation de TDF vers le numérique", a déclaré Michel Combes. "La seule façon de résister aux mutations rapides de notre environnement c'est de muter encore plus vite", a-t-il ajouté.
Interrogé sur la date du basculement de la diffusion analogique vers la diffusion numérique, normalement prévu en octobre 2011, Michel Combes a estimé que la transition prendrait "probablement un peu plus de temps" et ne se ferait sans doute pas avant 2013 ou 2014. "A l'étranger, il s'est toujours écoulé de huit à dix ans entre le démarrage du numérique et l'arrêt de l'analogique", a indiqué Michel Combes, citant le cas de l'Italie. "Aujourd'hui, a-t-il ajouté, le taux de numérisation des foyers français est de 30% et la transition complète vers le numérique, à l'étranger, ne se fait que lorsque le taux atteint au moins 85%". Selon Michel Combes, "l'enjeu immédiat" pour TDF est celui de la télévision mobile personnelle, qui devrait être commercialisée en France en 2007. Il a souligné que l'Europe entière est à l'heure de la TV mobile et que le cadre législatif et réglementaire est en cours d'adaptation, avec une norme européenne unique. Le réseau hertzien TDF a anticipé le déploiement du réseau en le planifiant dans une centaine de villes d'ici la fin de l'année et l'ensemble des acteurs (éditeurs de service, opérateurs mobiles et industriels) sont prêts, a-t-il souligné.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public