Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Les 38e assises de l'Union internationale de la presse francophone (UPF) ont achevé dimanche leurs cinq jours de travaux à Bucarest, avec un appel de son président, le Français Hervé Bourges, à créer "une alternative à la logique de Google", le géant américain d'internet. "Il est de la responsabilité des médias francophones de travailler étroitement ensemble pour trouver une alternative à la logique de Google", a affirmé dans son discours de clôture M. Bourges, aux côtés du secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), le Sénégalais Abdou Diouf. Selon M. Bourges, la "méthode d'indexation" de Google, conduit en fait "à une grégarisation croissante", les internautes s'informant sur un nombre de plus en plus réduit de médias et de sujets, cela au détriment des pays du sud, "sauf sur les rares sujets sur lesquels un grand nombre de médias internationaux s'expriment et c'est alors rarement à leur avantage". Abdou Diouf s'est quant à lui réjoui devant les quelque 200 délégués venus de 35 pays, de leurs réflexions à ces assises de l'UPF, précédant à Bucarest le 11e Sommet de la Francophonie, qui s'ouvre justement jeudi prochain sur le thème des "nouvelles technologies de la communication et de l'enseignement", où sont attendus les dirigeants de 63 pays. Au nom de l'UPF, M. Bourges a aussi attiré l'attention des chefs d'Etat francophones réunis à Bucarest jeudi, "sur la nécessité de soutenir dans tous leurs pays les agences de presse et les grands médias francophones dont la déontologie est éprouvée, pour les aider à reconquérir leur place dans la circulation globale de l'information".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public