Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Le groupe Bolloré et Le Monde, associés dans un projet de quotidien gratuit du matin, ont comme "objectif" de lancer ce nouveau journal le lundi 6 novembre et de le distribuer "essentiellement en Ile-de-France", a annoncé Vincent Bolloré, patron du groupe éponyme. Présentant les résultats de son groupe au premier semestre 2006, M. Bolloré a rappelé qu'il avait conclu un accord avec Le Monde pour un quotidien gratuit du matin qui "viendrait rejoindre le réseau Ville Plus". M. Bolloré a confirmé que ce gratuit du matin serait distribué à 350.000 exemplaires et qu'il représenterait un investissement de 15 millions d'euros par an. Ce nouveau journal sera la "tête de pont" en Ile-de-France du réseau de gratuits Ville Plus lancé par la presse quotidienne régionale en réaction à l'arrivée des gratuits Métro et 20 minutes en province. La maquette du nouveau gratuit n'est pas encore finalisée, a indiqué M. Bolloré. Il a précisé que ce journal, dont le nom n'a pas été annoncé, sera d'un "format plus petit" que celui de Directsoir, gratuit du soir que le groupe Bolloré a lancé en test en juin, puis relancé en septembre. Le nouveau gratuit profitera de "synergies" avec les rédactions de Directsoir et du Monde. Directsoir représente un investissement d'environ 20 millions d'euros par an et l'objectif est d'atteindre l'équilibre financier "au bout de six ans", a souligné M. Bolloré, qui "croit beaucoup au développement du media gratuit". Le réseau Ville Plus regroupe actuellement cinq titres créés par la presse quotidienne régionale: Marseille Plus avec La Provence, Lyon Plus avec Le Progrès, Lille Plus avec La Voix du Nord, Bordeaux 7 avec Sud-Ouest et Montpellier Plus avec Le Midi Libre. Evoquant sa chaîne de télévision Direct 8, lancée le 31 mars 2005 sur la télévision numérique terrestre (TNT) gratuite, puis sur le câble et le satellite au premier semestre 2006, M. Bolloré a indiqué qu'il visait 1,5% de part d'audience, contre "0,6% à 0,7%" actuellement. "Nous pensons que c'est un pari atteignable en 2011", a-t-il jugé. Les coûts de fonctionnement de la chaîne sont d'environ 30 millions d'euros par an. La publicité a fait récemment son apparition à l'antenne et l'objectif est que Direct 8 devienne "rentable à 5/6 ans", a-t-il ajouté. Concernant sa stratégie pour les médias, M. Bolloré a indiqué qu'elle restait cantonnée à la France et qu'il n'avait "pas l'intention de franchir les frontières" de l'Hexagone "dans les deux/trois ans qui viennent".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public