Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Le SNRT-CGT, syndicat CGT des techniciens de l'audiovisuel, a appelé lundi ses adhérents à manifester mardi devant le siège du câblo-opérateur UPC France à Paris pour protester contre les suppressions de poste prévues par l'entreprise. La manifestation est prévue entre 11H00 et 13H30, précise un communiqué du syndicat, qui rappelle que les effectifs de la société Noos, rachetée par UPC, ont été réduit de 55% à la suite de ce rachat, dans le cadre d'un plan de départs volontaires. Selon le SNRT-CGT, la suppression de 832 postes est programmée pour la mi-décembre dans le cadre de la fusion avec l'opérateur Numericâble (Ypso). Une autre manifestation, à l'appel du syndicat Force ouvrière, avait eu lieu le 27 septembre devant des locaux d'UPC France à Champs-sur-Marne, en région parisienne, où la suppression de 200 emplois est envisagée. Selon la direction d'UPC France, le plan social prévu doit ramener les effectifs de 1.341 à 663 postes, après "suppression ou externalisation de 832 postes" et "création de 154 nouveaux emplois", soit "une diminution nette de 678 postes". Ce projet de restructuration "vise à donner à la société les moyens d'assurer son développement sur les marchés de la télévision payante, de l'internet haut débit et du téléphone en retrouvant des moyens nécessaires au financement de la rénovation de ses réseaux, au lancement de nouveaux produits et au renforcement des actions commerciales".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public