Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Arthur a indiqué qu'il restait animateur exclusif pour des émissions d'Endemol France, mais qu'il souhaitait faire moins de télévision afin de se consacrer à sa carrière d'humoriste et à la production de films, dans un entretien publié dans le Monde daté de mercredi. "A 25 ans, j'étais l'un des plus jeunes animateurs de prime-time. Il ne me reste plus grand chose à apprendre de la télé", estime Arthur qui aimerait dans l'avenir "être un ambassadeur de TF1". Depuis un récent accord avec l'opérateur espagnol de télécommunications Telefonica, propriétaire d'Endemol, Arthur occupe les fonctions de directeur général d'Endemol France. "Je ne suis plus vice-président. Aujourd'hui, Stéphane Courbit (NDLR: son associé) est le président d'Endemol France, seul maître à bord. Je peux reprendre mes mandats quand je le voudrai ou quand il le décidera. Je souhaitais reprendre ma liberté et me consacrer à l'artistique", ajoute l'animateur. Invité à préciser les modalités financières de l'accord avec Telefonica, Arthur "ne peut donner aucun chiffre, mais c'est au-delà de ce qu'(il) aurait pu imaginer quand (il) a commencé à la télévision". Interrogé sur le phénomène de la télé-réalité que sa société a introduit en France, l'animateur confie que "le contenu (l)'a parfois perturbé". "Nous n'avions pas conscience de la surexposition médiatique qu'allaient connaître ces jeunes", reconnaît-il. "Le système s'est assagi alors que j'aurais adoré quelque chose de plus rebelle, comme des hommes politiques filmés 24 heures sur 24", ajoute Arthur. L'animateur indique par ailleurs qu'il vient de créer une société de production de cinéma "qui a pour vocation de produire des comédies et des histoires romantiques". Arthur se tourne aussi vers la balado-diffusion à travers une autre société proposant des programmes radio à la demande.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public