Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

La fusée Ariane 5 ECA lancée vendredi du Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou a placé sur leur orbite les trois satellites qu'elle emportait. Les satellites DirectTV 9S, appartenant à l'opérateur américain DirectTV, Optus D1 de l'opérateur australien Optus, et LDREX-2 (expérimental) de l'agence spatiale japonaise Japan Aerospace Exploration Agency, se sont séparés de l'étage supérieur de la fusée à l'altitude prévue. "Ce lancement marque le 6e vol parfait consécutif" depuis la reprise des tirs de la fusée Ariane en version lourde "10 tonnes", s'est réjoui le directeur général d'Arianespace, Jean-Yves Le Gall. DirectTV 9S offrira aux téléspectateurs américains un plus grand choix dans les services de diffusion et préfigurera les futurs satellites à faisceaux multiples pour les applications multimédias. Construit par Space Systems Loral, il sera positionné à 101° Ouest. Il est équipé de 52 répéteurs de forte puissance en bande Ku et de 2 répéteurs en bande Ka pour la diffusion directe de programmes de télévision en compression numérique.
Optus D1, 2,3 t au lancement, construit par l'américain Orbital Sciences Corporation, sera positionné à 160° Est et assurera pendant 15 ans des services de télévision directe, de liaison Internet, de téléphonie et de transmission de données sur l'Australie et la Nouvelle-Zélande.
LDREX-2 (Large scale Deployable Reflector Experiment) est une maquette à l'échelle 1/2 représentant la grande antenne déployable du futur satellite
technologique ETS-8. Il a été construit par NEC Toshiba Space Systems, Ltd.
Ce lancement était le 173e d'une fusée Ariane et le 29e d'une Ariane 5. Il s'est déroulé alors que les organisations syndicales du centre spatial en
bloquaient l'entrée pour le troisième jour consécutif, un mouvement de grève lié à des revendications sur le temps de travail.
En 2007, a annoncé M. Le Gall, Arianespace prévoit "6, voire 7 lancements". "Nous avons beaucoup de clients qui demandent des créneaux de lancement et on
ne pourra pas satisfaire tout le monde", a-t-il remarqué.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public