Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Une grève de 59 minutes, à l'appel de la CFDT et du SNJ pour réclamer une hausse des salaires, a été suivie lundi matin à France 3 par "18% des personnels planifiés, hors cadres de direction" et a empêché la diffusion de certains programmes, a-t-on appris auprès de la direction. L'émission des régions "C'est mieux le matin", visible habituellement de 10H50 à 11H35, n'a pu être diffusée que dans quatre régions (Normandie, Limousin-Poitou-Charentes, Lorraine-Champagne-Ardenne et Rhône-Alpes-Auvergne) sur douze, a indiqué la direction de France 3. Concernant la tranche d'information "12/13", seulement une édition régionale (Paris/Ile-de-France) sur 24 n'a pas été diffusée et l'édition nationale a eu lieu normalement, a-t-on ajouté. La CFDT et le Syndicat national des journalistes (SNJ) avaient appelé les salariés de France 3 à observer une grève lundi "de 10H30 à 11H29" pour exiger l'attribution "à tous les personnels de l'entreprise une augmentation mensuelle de 150 euros, exprimée en points d'indice", ont indiqué les deux syndicats. Plusieurs préavis similaires, appelant à 59 minutes d'arrêt de travail et réclamant une hausse générale des salaires de 150 euros par mois, ont été déposés par d'autres syndicats de la chaîne. La CGC a déposé un préavis pour mercredi de 18H45 à 19H44, SUD pour vendredi de 11H45 à 12H44, FO pour le mardi 24 octobre de 18H45 à 19H44 et la CFTC pour le jeudi 26 octobre de 10H30 à 11H29. Seule la CGT a appelé à une grève de 24 heures, le lundi 23 octobre, également pour réclamer 150 euros d'augmentation par mois.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public