Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Les fournisseurs d'accès internet (FAI) iraniens ont commencé à réduire la vitesse d'internet chez les particuliers et dans les cybercafés en conformité avec une directive gouvernementale imposant un débit limité. Un responsable a précisé la semaine dernière que le ministère des Télécommunications avait "interdit" aux FAI de proposer des connexions internet de plus de 128 kilooctets par seconde (128 Kbps), rapporte l'agence de presse officielle Irna, sans précision sur les raisons de cette interdiction. Selon les spécialistes, alors que les connexions en 256 Kbps ou en 512 Kbps, voire davantage, sont de plus en plus répandues dans le monde, les internautes iraniens vont désormais souffrir de lenteurs excessives lors du téléchargement d'un morceau de musique ou d'autres fichiers sur le web. Les entreprises sont pour l'instant épargnées par cette décision. Le travail des étudiants et des chercheurs sera entravé par cette restriction, selon ses détracteurs, qui y voient aussi une pression supplémentaire sur les médias de la part du régime du président Mahmoud Ahmadinejad. Le responsable du ministère des Télécommunications a fait savoir que l'interdiction ne serait levée qu'après la mise en place d'une régulation des services ADSL (internet à haut débit), rapporte l'Irna. Cette dernière déclaration a jeté le trouble sur le caractère temporaire ou non de l'interdiction, mais un responsable de FAI a dit s'attendre à ce qu'elle perdure. L'Iran bloque les sites web comme ceux de la BBC, y compris dans sa version en farsi, considérée par Téhéran comme étant de "tendance anti-iranienne". Les paraboles sont également interdites parce que, selon les autorités, elles transmettent dans les foyers iraniens les valeurs "corrompues" du monde occidental.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public