Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

La radio Mir (la Paix), l'une des plus populaires en Bosnie, mise en place par l'Otan après la guerre de 1992-1995 avec l'objectif d'aider à la réconciliation des communautés impliquées dans le conflit, fermera fin octobre. "En raison de progrès réalisés par les médias (locaux) au cours de la dernière décennie, il est temps maintenant de libérer cette fréquence pour les médias commerciaux et indépendants", a déclaré à la presse un porte-parole de la Force européenne en Bosnie (Eufor), Nicholas Foster. Forte actuellement de 5.800 hommes, l'Eufor a repris fin 2004 le rôle jusqu'alors assuré par l'Otan, qui a réduit sa présence en Bosnie à un état-major composé d'une centaine de personnes et d'environ 150 autres militaires américains. Ces derniers quitteront le pays à la fin de l'année. La radio Mir, qui diffuse de la musique et des bulletins d'informations, a été mise en place peu après la fin de la guerre. L'idée était d'aider au rapprochement des communautés serbe, croate et musulmane déchirées par près de quatre ans de conflit ayant fait environ 200.000 morts. La radio est devenue très populaire notamment parmi les jeunes, indépendamment de leur appartenance ethnique. Toutefois, les trois communautés sont toujours très divisées et les tensions entre elles restent très vives. La guerre de Bosnie s'est achevée par l'accord de paix de Dayton (Etats-Unis) qui a divisé le pays en deux entités, la Fédération croato-musulmane et la Republika Srpska (Serbes).
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public