Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

L'organisation Reporters sans frontières (RSF) organisera le 7 novembre les "24 heures contre la censure sur internet", à l'occasion desquelles elle publiera une liste de "treize pays ennemis du Net". Durant 24 heures, du 7 novembre 11H00 (10H00 GMT) au 8 novembre 11H00 (10H00 GMT), RSF propose aux internautes une "cybermanif internationale" et des outils pour se mobiliser contre les "prédateurs d'internet" sur le site www.rsf.org. Des actions militantes seront par ailleurs menées par les bureaux de RSF à travers le monde pour dénoncer les "dérives éthiques des géants d"internet". RSF publiera à cette occasion la liste des treize pays qui "censurent abusivement internet en bloquant les contenus qui critiquent leur autorité". Elle lancera également le même jour sa plate-forme de blog, rsfblog, et une version arabe de son site internet consacré à la liberté de la presse. "61 personnes sont emprisonnées dans le monde pour avoir publié des textes +subversifs+ sur un blog ou un site web", rappelle RSF, soulignant que "les censeurs de tous horizons exploitent les failles (d'internet) et s'attaquent de front à ceux qui y avaient placé leurs espoirs". "Des multinationales, Yahoo! en tête, collaborent avec le gouvernement chinois pour filtrer le réseau et traquer les cyberdissidents", affirme l'organisation, selon laquelle la "liberté d'expression sur internet et le sort des bloggers dans les pays répressifs est l'affaire de tous".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public