Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

C'est la France des années 1970 et l'ennemi public numéro un s'appelle Jacques Mesrine, l'homme aux cent visages, le truand évadé en mai 1978 de la prison de la Santé, dont la traque par la police est le fil conducteur de "La chasse à l'homme", téléfilm de TF1 diffusé ce soir à 20h50. Pour cette fiction, la chaîne a choisi d'adapter le livre "La chasse à l'homme: la vérité sur la mort de Mesrine" (éditions Plon), écrit avec Jean-Michel Caradec'h par Lucien Aimé-Blanc, l'un des policiers lancé en 1979 sur la piste du gangster. "Le livre de Lucien Aimé-Blanc nous a semblé un axe tout à fait intéressant et remarquable", a expliqué le directeur de la fiction de TF1, Takis Candilis. "Il est difficile de ne pas céder à l'héroïsation du personnage Mesrine. C'est un mythe (...) On a choisi la fin de sa vie", a-t-il indiqué. Vols, braquages, fusillades, enlèvements, prises d'otages, perruques et fausses barbes, tel était le quotidien de Mesrine. Un personnage charismatique, joueur, violent, orgueilleux et provocateur qui dénonçait les quartiers de haute sécurité des prisons. Après sa spectaculaire évasion de la Santé, il n'hésite pas à donner une interview à Paris Match. "Je ne me rendrai pas (...) Je sais très bien que cela finira mal", déclare Mesrine au magazine. La chasse est ouverte, mais le gibier est difficile à prendre. Pour capturer l'ennemi public numéro un, deux policiers qui s'affrontent doivent s'allier. Lucien Aimé-Blanc, interprété par Richard Berry, est le patron de l'OCRB (Office central de la répression du banditisme), un flic qui ne répugne pas à fréquenter les voyous pour aider ses enquêtes. L'autre, le célèbre commissaire Broussard, joué par Aladin Reibel, est à la tête de la Brigade anti-gang. En 1973, Robert Broussard avait réussi à arrêter Mesrine, qui lui avait alors offert du champagne... Avec Serge Riaboukine dans le rôle de Mesrine et Arnaud Sélignac à la réalisation, "La chasse à l'homme" est un téléfilm musclé, servi par de bons interprètes. L'action se concentre sur l'année 1979, celle où le truand est tué dans sa voiture à Paris, criblé de balles par les hommes de Broussard. TF1 prévient, en préambule, qu'il s'agit du "récit de l'un des protagonistes" et que "d'autres peuvent avoir une vision différente". A part "quelques éléments de fiction" ajoutés dans le téléfilm sur la vie amoureuse du chef de l'OCRB, "le livre de Lucien Aimé-Blanc était déjà pratiquement un scénario", a souligné Franck Ollivier, l'un des scénaristes. Le téléfilm sera diffusé environ un mois après que la justice française a mis un terme définitif à l'enquête sur la mort de Mesrine, jugeant que les policiers avaient agi en état de légitime défense. Le 6 octobre, la Cour de cassation a en effet rejeté un pourvoi de la famille Mesrine, clôturant ainsi 25 ans de bataille procédurale.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public