Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Une polémique oppose une entreprise américaine de machines à voter à une chaîne de télévision qui doit diffuser un documentaire dénonçant le manque de fiabilité présumé de ces systèmes, moins d'une semaine avant les élections de mi-mandat aux Etats-Unis. Dans une lettre envoyée mardi à HBO, la firme Diebold demande un droit de réponse au sujet du documentaire "Hacking democracy" ("Pirater la démocratie") devant être diffusé pour la première fois jeudi sur cette chaîne câblée. Diebold affirme que ce programme est "truffé d'erreurs factuelles" et lui occasionne un préjudice, particulièrement en étant diffusé à cinq jours d'élections lors desquelles les Américains vont renouveler entre autres une partie de leur parlement et de leurs gouverneurs. "Hacking democracy" donne la parole à des groupes d'activistes opposés au vote électronique et qui assurent que les machines de Diebold peuvent être piratées et les votes manipulés. L'entreprise affirme détenir 35 à 40% du marché des systèmes de vote électroniques, eux-mêmes utilisé dans environ 40% des bureaux de vote américains. Diebold demande notamment à HBO de faire précéder et suivre chaque diffusion du documentaire d'un message de 30 secondes soulignant que la chaîne n'a pas vérifié l'exactitude des assertions de ce film. De son côté, HBO a rejeté les demandes de Diebold, disant dans un communiqué publié mercredi par la presse de Hollywood "maintenir le film et n'avoir aucune intention de le retirer".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public