Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Face à la concurrence des grandes chaînes hertziennes, une dizaine de télévisions locales ont annoncé leur intention de partager un même programme au premier trimestre 2007, la saison une de la série télévisée américaine "24 heures Chrono", diffusée par TF1. Selon Gilles Camouilly, directeur général de la société Syn.tv, à l'origine de ce projet inspiré par une pratique américaine, la "barter syndication", il s'agit, pour les chaînes locales, d'améliorer leurs statuts auprès de l'audience et des annonceurs sans apport financier particulier. De leur côté, les détenteurs de droits sur les programmes, ils bénéficient ainsi de nouveaux débouchés. Quant aux annonceurs, ils accèdent à une audience nationale et trouvent une solution au problème de morcellement de leurs investissements locaux. Les dix chaînes locales retenues pour cette première opération sont LCM (Marseille), TLM (Lyon), Tv7 (Bordeaux), TLT (Toulouse), TéléGrenoble (Grenoble), TvTours (Tours), Canal8 (Le Mans), Clermont/1ère (Clermont-Ferrand), TéléMiroir (Nîmes) et Canal32 (Troyes). Selon Médiamétrie, en moyenne 600.000 individus regardent leur chaîne locale chaque jour, dont 50% entre 18H00 et 21H00. Les 24 épisodes de "24 Heures Chrono" seront diffusés par bloc de deux épisodes, en multi diffusion, soit trois par semaine: le lundi ou le mardi soir, le jeudi soir en deuxième partie de soirée, et le dimanche après-midi. Selon Jean-Pierre Foucault, président de LCM, "nous appelions cette syndication de nos voeux depuis de longs mois". "On ne peut pas lutter contre le +prime time+ des chaînes généralistes, mais, à la fin du +prime+, il y a un pic d'audience sur les chaînes locales" dont il faut profiter, a-t-il souligné. Selon Gilles Crémilleux, président de Les Locales tv, syndicat professionnel des télévisions locales hertziennes, il s'agit pour les télévisions locales d'une nouvelle "évolution forte", après la mise sur pied d'une régie publicitaire nationale. Il a souhaité que les chaînes locales soient présentes sur l'un des multiplex de la télévision numérique terrestre, qui offre, selon lui, un potentiel de "50 à 60 chaînes" locales.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public