Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

La chaîne TF1 a annoncé le lancement samedi, vers deux heures du matin, d'une émission hebdomadaire d'un quart d'heure constituée de web-vidéos (widéos), des vidéos envoyées par des internautes et recueillies sur son site (www.wat.tv). "Ce sera la première émission télé avec des contenus faits par les internautes en France", a indiqué à l'AFP Olivier Abecassis, chargé du projet pour TF1. Le groupe TF1 avait lancé le 28 juin, sous la marque Wat, une plate-forme du web sur laquelle les internautes pouvaient déposer des vidéos, des compositions musicales, des photos et des textes. L'objectif est à terme de créer une véritable chaîne spécifique, dont les programmes seront confectionnés par la communauté des internautes constituée autour de Wat, un sigle qui signifie "We Are Talented" (Nous avons du talent). "Nous avons fait un choix parmi ce qui marchait bien sur le site pour le mettre en télé. Notre intervention éditoriale se limite au choix. Il n'y a pas de contenu réalisé par nous-mêmes", explique Olivier Abecassis. Selon le responsable de Wat, l'émission télévisée devrait s'allonger progressivement, pour devenir, peu à peu, une véritable chaîne thématique. Les contenus diffusés sont achetés par TF1 à l'internaute. "Nous pensons que cette diffusion à la télévision va susciter davantage d'arrivées de contenus sur le site. Cette audience sera monétisable en terme de publicité sur le site", ajoute Olivier Abecassis.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public