Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

A la recherche d'une «autre» Afrique, la radio suisse Couleur 3 déménage pour faire studio commun avec «Chaîne 2», le programme jeune de la radio publique malienne. C'est ainsi qu' à partir d'aujourd'hui le directeur du programme «jeune» de la radio romande, prend ses quartiers au siège de sa consoeur malienne, avec le gros de sa troupe pour un premier balisage des ondes: «Vingt-neuf personnes en tout, des animateurs, techniciens et secrétaires.» Dès le 11 décembre, les deux radios partageront le micro, pendant 7 jours, en direct. «L'idée, c'est d'échanger des regards, des perceptions, de sentiments sur la culture, des sujets de société, reprend Jean-Luc Lehmann. Toutes les émissions seront coanimées. Nous voulons absolument éviter de faire tout ce que les radios font quand elles viennent en Afrique ». Foin des clichés: «Si on peut éviter les stéréotypes, c'est mieux: la réalité, c'est que 60% des Africains vivent en ville. Le Mali est un pays jeune, moderne, très pauvre mais d'une richesse culturelle folle. Nous avons envie de parler de ça: de l'urbanité, des jeunes qui font des affaires dans l'Internet, dans la musique, qui font bouger le pays. Sans omettre les sujets de société, comme le paludisme, première cause de mortalité dans le pays.» Les deux partenaires ont convenu ensemble la grille de programme: «On a mixé nos émissions en supprimant celles qui étaient trop spécifiques aux uns et aux autres, comme un magazine religieux ou celui à l'attention des épouses de familles polygames. Ce qui n'empêchera pas de parler de ces deux sujets mais d'une manière différente. Encore une fois, il s'agira d'animations partagées. Nous irions en Norvège, nous ne ferions pas différemment.» Dix-neuf heures par jour pendant une semaine en direct de Bamako: l'expérience d'antenne commune se vivra sur Couleur 3, du 11 au 17 décembre. Coût de la co-animation: «Trop compliqué à évaluer. Il s'agit des frais de déplacement, de logement et de repas. Nous autofinançons l'opération avec notre budget (sans compter une petite somme symbolique versée par la direction générale): les 15 jours précédant notre départ, nous allégeons notre programme et dans la semaine qui suivra notre retour, nous rediffuserons les meilleurs moments de Bamako.» © Le Matin Online
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public