Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

L'action d'Iliad, maison-mère du fournisseur d'accès Internet Free, reculait fortement lundi après avoir confirmé son intérêt pour la quatrième licence de téléphonie mobile en France, qui a entraîné l'abaissement de la recommandation d'Oddo. A 09H14 (08H14 GMT), Iliad chutait de 5,67% à 64 euros, soit la plus forte baisse de l'ensemble des valeurs inscrites au Service de règlement différé (SRD), dans un marché en baisse de 0,46%. La candidature à la quatrième licence "devrait être mal perçue par les investisseurs, dans la mesure où la visibilité sur la stratégie et le modèle économique d'Iliad s'affaiblit et où le risque de destruction de valeur en cas d'obtention de la licence UMTS est loins d'être négligeable", commentent les analystes d'Oddo. Par conséquent, le courtier a abaissé sa recommandation sur le groupe à "accumuler" contre "achat" auparavant. Iliad a exprimé vendredi son intérêt pour la quatrième licence de téléphonie mobile UMTS (3G) encore disponible en France, confirmant les informations du quotidien Les Echos, qui avait indiqué qu'une candidature de Free était envisageable. "Cette manifestation d'intérêt ne constitue en aucun cas un engagement pour le groupe, la procédure d'attribution de la quatrième licence n'étant pas encore définie par l'Arcep", l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, a prévenu cependant Iliad. Le journal avait également annoncé la candidature du câblo-opérateur Noos-Numéricâble. Ce dernier, contacté par l'AFP, n'a pas commenté l'information.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public