Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

La première cérémonie des "Gérard de la Télévision", nouvelles récompenses satiriques saluant "les pires programmes de l'année", se déroulera ce mercredi à Paris,. Placé sous l'autorité morale du prénom-symbole du patrimoine français des médias (Gérard Depardieu, Gérard Louvin, Gérard Holtz, Gérard Miller, Gérard Saint-Paul...), le jury de ces prix "potaches et révolutionnaires", équivalents français des Razzie Awards d'Hollywood, regroupe une trentaine de journalistes appartenant aux rédactions du Point, de Marianne, France 2, HFM, du Monde des Livres, de Technikart, Voici, Elle, Glamour... "Cette cérémonie a pour objectif de récompenser les meilleurs programmes et animateurs de la télévision française+, étant bien entendu que +meilleurs programmes+ et +télévision française+ constituent un oxymore ironique", précise le jury qui estime que le palmarès sera "un salutaire coup de pied dans la fourmilière du PAF!". Pour le trophée de la "plus mauvaise nouvelle émission de la rentrée", le service public est favori avec trois nominations "On n'est pas couchés!" (France 2), "L'Arène de France" (France 2), "Toute une histoire" (France 2). Sont également nommés: "T'empêches tout le monde de dormir!" (M6), "Salut les terriens!" (Canal+), "Dimanche+" (Canal+). Dix-huit catégories seront récompensées dont le plus mauvais téléfilm, le pire bide ou accident industriel, le pire animateur "tête à claques", le pire animateur "aux capacités intellectuelles contrariées" et la plus mauvaise émission "poussant au suicide". Le trophée des "Gérard de la Télévision" sera un parpaing de béton couleur or. L'Académie des Gérard a déjà décerné des prix pour le cinéma en 2005
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public