Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) à écrit à M6 pour demander à la chaîne d'accompagner la diffusion des épisodes de la série "Prison Break" de la signalitique "déconseillé aux moins de 12 ans", ce qui entraîne une programmation après 22H00. La série "présente, aux yeux du Conseil, de nombreuses scènes de violence dans un contexte carcéral perturbant pour de jeunes enfants", a précisé le CSA dans sa Lettre mensuelle présentée lors d'un point presse. Le CSA a pris cette décision le 24 octobre et a envoyé une lettre à ce sujet à M6. Suite à la lettre, M6 a déposé un recours gracieux pour contester la décision, a ajouté le CSA. Un groupe de travail au sein du Conseil doit se pencher sur le sujet ce mercredi. M6 diffusait depuis fin août la série américaine "Prison Break", qui a été l'une des sensations de la rentrée audiovisuelle. Certains épisodes ont rassemblé jusqu'à plus de 7 millions de téléspectateurs, permettant à M6 de se classer en tête des audiences. M6 avait classé certains épisodes en catégorie III (déconseillé aux moins de 12 ans) et d'autres en catégorie II (déconseillés aux moins de 10 ans). Ils étaient diffusés par groupe de deux à partir de 20H50. Le dernier épisode de la première saison a été diffusé le 8 novembre. La deuxième saison sera diffusée courant 2007. Les recommandations du CSA ne s'appliquent qu'à la première saison, a précisé le CSA. Le Conseil ne peut se prononcer à l'avance sur les épisodes de la deuxième saison avant qu'ils ne soient diffusés car cela constituerait un acte de censure.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public