Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Dix courts-métrages sur le "fléau des violences conjugales en france" seront diffusés à partir d'aujourd'hui sur les chaînes France 5 et Arte dans le cadre de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Les films ont pour objectif "d'alerter, de mobiliser le plus grand nombre et d'aider les victimes à rompre le silence". Ils ont été réalisés par Zabou Breitman, Coline Serreau, Patrice Leconte, Brigitte Roüen, Emmanuel Millet, Lorraine Lévy, Laurence Ferreira Barbosa, Paul et Michel Boujenah, Paolo Trotta et Bruno Podalydès. "Maman, elle dit qu'elle a deux enfants parce qu'on est pas commodes papa et moi. Et quand il s'énerve, ça fait très peur. C'est parce qu'ils s'aiment très fort qu'il se tapent et en fait papa il aime encore plus maman", raconte un enfant dans le court-métrage de Bruno Podalydes. Chaque réalisateur a traité, avec sa sensibilité, une facette des violences conjugales. Emmanuelle Millet montre dans un court-métrage, assez violent psychologiquement, un bébé dans le ventre de sa mère autant victime qu'elle des coups portés par son compagnon. Un numéro de téléphone (01 40 33 80 60) est proposé à chaque fin de film, accompagné du slogan "En parler, c'est déjà agir". L'idée des courts-métrages a été initiée par Emmanuelle Millet frappée en 2003 par la mort de Marie Trintignant et par la révélation des chiffres sur les violences conjugales. Tous les réalisateurs se sont impliqués de façon bénévole et engagée. La campagne, produite par les "Films du Poisson", est soutenue par Arte, TV5, RFO, Bac Films, le ministère de l'Intérieur, le ministère délégué à la Cohésion sociale, le ministère de l'Outre-Mer, la Région Ile-de-France et le Secours populaire français.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public