Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Les entreprises du Royaume-Uni comptent investir davantage dans la publicité sur internet alors que les ménages y ont de plus en plus recours dans leur consommation courante, selon une étude du patronat britannique et du groupe américain Google. Les dépenses de marketing en ligne devraient progresser de 50% à 3,3 milliards de livres (4,9 milliards d'euros) en 2009, contre 2,2 milliards en 2006, tandis que l'investissement dans les équipements internet devrait progresser d'un quart à 13 milliards de livres par an. En France, les investissements publicitaires sur internet ont atteint 1,13 milliard d'euros en 2005, selon des chiffres de Taylor Nelson Sofres. En Grande-Bretagne, près de huit entreprises sur 10 (77%) et presque la moitié des ménages (44%) disposaient d'un accès internet à haut débit au premier trimestre 2006, contre respectivement 75% et 32% en moyenne dans l'Union européenne et 86% et 30% en France, selon des statistiques d'Eurostat publiées en novembre. La majorité (60%) des consommateurs britanniques estiment qu'internet leur a donné "plus de pouvoir" et 43% d'entre eux considèrent que les entreprises sont devenues plus "responsables" grâce à cette technologie. Plus de huit sur dix (83%) utilisent des moteurs de recherche pour s'informer sur des produits ou des services et 72% jugent que lire les avis d'autres consommateurs les aide à faire des choix. Neuf sur dix en revanche se disent dérangés par les pop-ups. Et presque la moitié (44%) rechignent encore à acheter en ligne car ils ne peuvent pas essayer avant d'acheter, et 40% parce qu'il est coûteux et compliqué de retourner un produit s'il ne convient pas. Un quart n'ont pas encore confiance dans l'achat à distance. Face à cette pratique croissante, près de six entreprises sur 10 (58%) envisagent d'investir davantage dans la publicité en ligne, mais 70% estiment qu'elles ont encore beaucoup à apprendre dans ce domaine. Une très large majorité (86%) réalisent encore moins de 10% de leur chiffre d'affaires via des ventes en ligne, contre 94% en 2003. Sept sur dix (71%) pensent que ce sera encore le cas dans trois ans. Pour l'heure, l'email est utilisé par 45% des entreprises pour faire leur promotion, devant les bandeaux de publicité (23%), les spams (8%), les blogs (6%) et les documents vidéo et audio (6%). "Six ans après l'éclatement de la bulle technologique à la Bourse, internet est à l'origine de profonds changements au sein des entreprises. Elles apprennent à mieux utiliser internet au profit de leurs salariés, de leurs clients et de leur avenir", a commenté Richard Lambert, directeur général de la Confédération de l'industrie britannique, lors d'une conférence de presse. "Mais le vrai progrès reste à faire et la voie à suivre, pour l'essentiel, est inconnue", a-t-il ajouté. "Il y a un fossé entre les progrès que nous avons faits et ceux que nous aurions dû faire", a confirmé Nikesh Arora, vice-président de Google en Europe. Plus de sept entreprises sur dix (72%) disposent déjà des moyens techniques permettant à leurs employés de travailler à domicile et un quart (24%) ont recours à la téléphonie sur internet (voix sur IP), contre 17% en France selon une enquête de Groupe SoluCom publiée en mars.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public