Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Le Conseil d'Etat grec a jugé que les télévisions du pays avaient le droit de montrer un baiser homosexuel, annulant une amende infligée à une station privée qui avait diffusé une telle scène, et l'organisation homosexuelle Olke s'est félicitée mercredi de cette décision. Une amende de 100.000 euros avait été imposée en 2003 à la chaîne Méga pour avoir diffusé le premier baiser entre hommes de l'histoire de la télé grecque, dans le cadre d'un feuilleton très populaire. Le Conseil national de l'audiovisuel (ERS) avait justifié cette sanction par le fait qu'un baiser homosexuel était une "manifestation marginale". Une vingtaine d'homosexuels s'étaient employés à le démentir quelques jours plus tard en allant s'embrassant publiquement devant ses locaux et de nombreuses caméras de télévision. Saisi par Méga, qui a plaidé sa cause au nom de la liberté artistique, le Conseil d'Etat a jugé que l'amende allait à l'encontre de la constitution, qui impose le respect des libertés individuelles. Principale organisation homosexuelle de Grèce, l'Olke a salué cette décision et son argumentation. L'ERS avait également imposé en 2005 une amende de 5.000 euros à une petite radio municipale athénienne diffusant une émission lesbienne culte, la seule de son genre en Grèce, entraînant la fin de sa diffusion.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public