Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Le câblo-opérateur NTL a abandonné mercredi sa proposition de rachat au groupe de télévision britannique ITV, estimant que la transaction "ne pourrait sans doute pas se faire en des termes acceptables pour NTL" après l'arrivée au capital d'ITV du bouquet satellitaire BSkyB. Alors que le câblo-opérateur américain avait déjà signalé officiellement son intérêt pour le groupe de télévision britannique, le bouquet satellitaire concurrent BSkyB a racheté 17,9% du capital de celui-ci le 17 novembre, devenant le premier actionnaire de ITV. Le 21 novembre, ITV a repoussé une proposition d'achat informelle de NTL en numéraire et actions, le valorisant à 4,74 milliards de livres, soit 7 milliards d'euros. Mercredi, NTL en a pris acte, indiquant qu'il n'avait pas actuellement l'intention" de faire une offre formelle sur ITV. NTL avait acheté l'an dernier son concurrent Telewest, et cette année il a acheté Virgin Mobile et la marque "Virgin". Le patron du groupe Virgin Richard Branson est ainsi devenu son premier actionnaire, et ne s'est pas caché d'avoir soutenu la proposition de rachat à ITV. Dans son communiqué, NTL n'abandonne pas l'espoir de voir contester par les régulateurs la prise de participation de BSkyB dans ITV, manifestement destinée à lutter contre son arrivée. Il répète que cette prise de participation "soulève des problèmes de concurrence et d'intérêt public sérieux". Le régulateur des télécommunications britannique, l'Ofcom, a d'ailleurs ouvert le 21 novembre une enquête sur l'arrivée de Sky dans ITV. NTL estime que "le fait que Sky dépense deux milliards de dollars pour acheter cette part immédiatement après l'annonce par NTL d'une proposition d'alliance (avec ITV) et avant même qu'ITV ait eu l'opportunité d'y répondre, démontre l'ampleur des problèmes de concurrence soulevés". Après l'annonce de mercredi, NTL n'a plus la possibilité de refaire une offre sur ITV avant six mois, sauf dans certaines circonstances comme l'offre de rachat d'un tiers. NTL indique dans son communiqué qu'il va à présent "se concentrer sur l'intégration de NTL, Telewest et Virgin Mobile" et a confirmé qu'il se rebaptiserait "Virgin Media" au premier trimestre, avec l'intention "d'exploiter l'opportunité unique de proposer la seule offre quadruple (au Royaume-Uni) de télévision numérique, internet à haut débit, téléphonie fixe et mobile". Il assure que le groupe Virgin Media montrera "une amélioration notable du service aux consommateurs et de l'efficacité technique, tous deux images de marque de Virgin". NTL, pour sa part, souffre d'une mauvaise réputation en la matière au Royaume-Uni.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public