Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Deux astronautes de Discovery sont parvenus lundi, lors d'une sortie supplémentaire dans l'espace, à replier
tous les panneaux d'une antenne solaire de la Station spatiale internationale (ISS) dont le mécanisme s'était enrayé. "L'antenne a été entièrement repliée", a dit une porte-parole de la Nasa, Nicole Cloutier. Des applaudissements ont retenti dans la salle de contrôle de Houston (Texas, sud) juste après la fermeture du dernier panneau. L'Américain Robert Curbeam et le Suédois Christer Fuglesang de l'Agence spatiale européenne (ESA) ont terminé leur expédition lundi à 01H38 GMT, soit une durée totale de 6 heures 38. Il aura fallu cinq heures d'efforts aux astronautes, sous la direction du centre de contrôle de Houston, pour faire rentrer dans leur boîte, un par un, tous les panneaux photovoltaïques d'une des deux doubles ailes de l'antenne installée sur la Station en 2000. Le centre de Houston déclenchait le système de rétraction après chaque intervention manuelle des astronautes qui ont notamment utilisé une spatule pour séparer les panneaux ou les ont secoués vigoureusement.
Ces panneaux entièrement déployés mesurent 38 mètres de long mais leur mécanisme de rétraction s'était enrayé mercredi. Il restait environ 9 mètres à replier lundi, quand les astronautes ont commencé leur sortie dans l'espace. Samedi, à la fin de leur troisième sortie dans l'espace - qui aurait dû être la dernière -, Robert Curbeam et Sunita Williams avaient déjà tenté de débloquer ces panneaux en les secouant vigoureusement à plusieurs reprises. Mais si cette technique a permis d'en replier jusqu'à 65%, ils avaient dû s'interrompre parce qu'ils arrivaient à la fin de l'autonomie de leur scaphandre spatial. Une fois les panneaux rétractés lundi, il a fallu encore une trentaine de minutes pour que Robert Curbeam, perché à l'extrémité du bras robotisé de l'ISS, annonce la fermeture des deux boîtes contenant ces panneaux en forme d'accordéon. "C'est sans aucun doute un excellent travail", a dit Steve Robinson, un astronaute qui dirige les opérations du centre de Houston. Cette quatrième expédition dans l'espace imprévue a contraint la Nasa à retarder de jeudi à vendredi le retour de l'orbiteur en Floride (sud-est). Elle a aussi marqué un record pour le programme de la navette vieux de 25 ans: Robert Curbeam, un des sept membres d'équipage de Discovery, est le premier astronaute à effectuer quatre sorties lors d'une même mission de la navette. Il cumule au total 45 heures et 34 minutes, ce qui le classe 7e dans le club très fermé des marcheurs de l'espace.
Le record appartient au Russe Anatoly Solovyev avec 72 heures et 26 minutes réalisées pendant 14 sorties orbitales. Ces excursions spatiales sont difficiles pour les astronautes. Ils travaillent de façon très concentrée durant six heures, parfois davantage, pour effectuer des tâches complexes de construction de l'ISS. Outre le risque de voir leur scaphandre spatial percé par des micrométéorites - cela ne s'est jamais produit -, ces six heures en pression très basse équivalant à une altitude de plus de 3.500 mètres sur la Terre,
sont éprouvantes. Les astronautes ne font ainsi d'ordinaire jamais de sorties
deux jours d'affilée.Mardi, les sept membres d'équipage de Discovery devaient faire leurs adieux aux trois occupants de l'ISS alors que la navette devait se désamarrer de la Station lundi à 22H09 GMT
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public