Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Le gouvernement marocain et l'opérateur Maroc Telecom, filiale à 51% du groupe français Vivendi, ont signé une convention d'investissements de 7,41 milliards de dirhams (665,4 millions d'euros), a-t-on indiqué de source officielle. Cette convention prévoit la réalisation d'un nouveau programme d'investissements dans les domaines de la téléphonie fixe et mobile, d'internet et de la transmission de données, ainsi que la création de 150 emplois directs en trois ans. Le Premier ministre marocain Driss Jettou, qui assistait à la signature du texte, a noté "un développement spectaculaire" du secteur au Maroc. "Nous sommes aujourd'hui à plus de 15 millions de téléphones portables." Il a indiqué qu'internet "se développe aussi, à travers l'ADSL, de manière extrêmement importante, et couvre aujourd'hui presque l'ensemble du territoire". "Les prévisions sont excellentes: 24 millions de téléphones portables pour 2010-2011, avec des retombées importantes en termes de chiffres d'affaires qui vont, dès l'année prochaine, dépasser les 24 milliards de dirhams (2,1 milliards d'euros) pour Maroc Telecom", a-t-il ajouté. Le Premier ministre a souligné que le développement des télécommunications a aussi des "retombées importantes sur l'offshoring, un secteur essentiel pour le Maroc". "Nous sommes en train de développer de nombreux sites (...) en particulier Casashore et Rabat Technopolis", a-t-il indiqué. "Nous avons aujourd'hui, avec Maroc Telecom et les autres opérateurs, des offres extrêmement intéressantes qui vont positionner le Maroc comme site-phare pour le développement de ce secteur", a-t-il souligné, remarquant toutefois que le coût des télécommunications figure parmi les "points faibles" du système. Deux autres opérateurs télécoms sont présents au Maroc: Meditel et Maroc Connect. Pour Jean Bernard Levy, président du directoire de Vivendi, cette convention marque "la motivation de Maroc Telecom à continuer à fournir à l'ensemble de la population marocaine les meilleurs services aux meilleurs prix". Il s'agit de la seconde convention d'investissement entre le gouvernement marocain et Maroc Telecom. L'opérateur en avait signé une première en janvier 2003 pour un programme de 7,79 milliards de dirhams (700 millions d'euros) et la création de 300 emplois directs. Avec une organisation articulée autour de 4 pôles, "fixe et internet", "mobile", "réseaux et services" et "administratif et financier", et 8 directions régionales, Maroc Telecom emploie plus de 11.000 personnes.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public