Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Le ministre délégué à l'Industrie François Loos a rappelé que les opérateurs de téléphonie mobile devaient "respecter leurs engagements" pris auprès du gouvernement pour améliorer leurs relations avec les consommateurs. "Il faut rappeler aux opérateurs qu'ils ont pris des engagements et qu'ils doivent les respecter", a-t-il déclaré lors d'un entretien téléphonique avec l'AFP, à l'issue de la visite d'une boutique de téléphonie mobile en région parisienne, où le ministre est allé "vérifier" la traduction sur le terrain de ces promesses. "C'était un magasin exemplaire, avec des contrats d'abonnement d'un an, l'absence de vente liée (abonnement et téléphone, ndlr) et le guide du consommateur présent sur les étagères", a-t-il expliqué, précisant qu'il était accompagné d'une équipe de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Les opérateurs télécoms et les fournisseurs d'accès internet ont pris, en septembre 2005, 21 engagements auprès du gouvernement et des associations de consommateurs pour améliorer leurs relations avec les clients. Un cycle de concertation entre les différents acteurs, sur chacun de ces engagements, a ensuite été organisé pendant neuf mois. Le ministre a indiqué que si ces engagements n'étaient pas respectés, le projet de loi sur la consommation, qui doit être discuté à l'Assemblée nationale à la fin janvier, fournirait "l'opportunité" de les "rappeler formellement" aux opérateurs. Il a estimé que, parmi ces engagements, "la question des contrats d'un an", c'est-à-dire la possibilité pour les consommateurs de ne s'engager que sur douze mois s'ils le souhaitent, au lieu de vingt-quatre mois, serait sûrement celui qu'il faudrait "verrouiller" pour s'assurer que les opérateurs le respectent. Après 24.000 plaintes contre les opérateurs et fournisseurs d'accès en 2004, puis 31.000 en 2005, M. Loos a affirmé que l'on assistait désormais à "une légère baisse des plaintes", sans plus de précisions, mais qu'il n'était "pas encore satisfait".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public