Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le pdg de TF1 Patrick Le Lay considère que la Une est "une entreprise de taille moyenne" que "la classe politique devrait encourager et protéger, plutôt que de chercher à l'attaquer et à l'affaiblir", dans un entretien à l'Express. "En vingt ans, la vision de la télévision a peu évolué", a regretté M. Le Lay, interrogé sur les vives critiques de François Bayrou, le candidat UDF à la présidentielle, à l'égard de sa chaîne. "C'est toujours TF1 que l'on met en joue. Comme si cette chaîne était une superpuissance à l'échelle de la planète", répond M. Le Lay. "La Une est une entreprise modeste comparée aux nouveaux entrants que sont Google, Orange ou les géants qui gravitent, de par le monde, sur le marché des télécoms (...)", a-t-il souligné. "Face à ces conglomérats, il existe en France une entreprise de taille moyenne qui s'appelle TF1 et que la classe politique devrait encourager et protéger, plutôt que de chercher à l'attaquer et à l'affaiblir", considère le pdg. "Seuls les groupes de communication nationaux peuvent garantir à la classe politique un respect de notre identité et de nos valeurs, qui s'engageront autour du combat pour la diversité culturelle française", ajoute-t-il. Le Groupe TF1 a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 2,65 milliards d'euros en 2006, en hausse de 5,8% par rapport à 2005.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
97,57 €
39,99 €
79,99 €
74,99 €
78,99 €
113,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public